BAC PRO – 3 ans

FILIERES BAC PRO au LP Lépervanche

  • Bac Pro - Accompagnement, soins et services à la personne
  • Bac Pro - Electrotechnique, énergie, équipements communicants
  • Bac Pro - Gestion - Administration
  • Bac Pro - Maintenance de véhicules automobiles
  • Bac Pro - Maintenance des équipements industriels
  • Bac Pro - Métiers de la sécurité
  • Bac Pro - Réparation des carrosseries
  • Bac Pro - Technicien en chaudronnerie industrielle

Baccalauréat Professionnel

Le Baccalauréat Professionnel se prépare en trois ans dans un lycée professionnel ou dans un CFA (centre de formation d'apprentis). Il offre aux jeunes qui sortent du collège une formation pratique et théorique permettant, à terme, d'entrer sur le marché du travail ou de poursuivre ses études.

Une réponse aux besoins des entreprises

Le BAC PRO offre une qualification reconnue sur le marché de l'emploi et répond à la demande des entreprises de la production et des services. L'enseignement se réfère à des métiers et comprend des stages appelés PFMP (périodes de formation en milieu professionnel).

Il permet d'accéder rapidement au monde du travail mais aussi de continuer ses études dans l'enseignement supérieur, principalement en BTS. Par ailleurs, les titulaires d'un CAP (Certificat d'aptitude professionnelle) ou d'un BEP (Brevet d'études professionnelles) peuvent intégrer ce cursus directement en première professionnelle.

  • L'accès au BAC PRO

L'accès en BAC PRO peut se faire soit après la classe de 3e, soit après un CAP ou encore après une 2de générale et technologique.

En fin de 3e, lors des vœux d'orientation, les élèves choisissent leur spécialité de BAC PRO parmi plusieurs classes de seconde professionnelle. Cette classe leur permet d'aborder un champ professionnel (assez large) ou une filière (plus spécialisée).

Après un CAP obtenu à la session précédant l'inscription, il est possible poursuivre une formation vers le BAC PRO en 2 ans, dans une spécialité en cohérence avec celle du diplôme obtenu. Ils intègrent alors la classe de 1re professionnelle.

Après une 2de générale et technologique, la réorientation vers la voie professionnelle est à l'initiative de l'élève et de sa famille. Le conseil de classe ne peut pas imposer ce choix. Si l'élève demande une réorientation dans la voie pro, celle‐ci doit être validée par le chef d'établissement qui peut proposer, en accord avec l'équipe pédagogique et s'ils le jugent utile, un stage passerelle.

  • Le parcours du BAC PRO en 3 ans

La seconde professionnelle

La première année, appelée seconde professionnelle est ouverte aux jeunes sortants de troisième. L'admission se fait sur dossier et après avis du conseil de classe. A l'issue de cette année, les élèves peuvent choisir de poursuivre leur cursus vers une première professionnelle ou s'orienter, grâce à une nouvelle passerelle, vers une 2e année de CAP.

A noter : le choix de la spécialité de BAC PRO, peut être modifié à la fin de l'année de seconde pour une autre spécialité contenue dans le même champ professionnel.

Une période de consolidation de la rentrée jusqu'à la Toussaint

Une "période de consolidation de l'orientation" qui s'étend de la rentrée aux vacances de la Toussaint permettra à un élève qui s'est manifestement trompé d'orientation de changer de secteur professionnel ou de voie d'orientation en rejoignant la voie générale et technologique. Attention, ces réorientations restent possibles dans la limite des places disponibles et nécessitent l'accord de l'équipe pédagogique voire de l'IA-DASEN. Il faut se renseigner auprès du proviseur du lycée sur la procédure et le calendrier.

La 1e professionnelle :

La première professionnelle est la deuxième année du cursus BAC PRO. Le passage d'une certification intermédiaire (BEP ou CAP) est prévu à la fin de l'année pour valider les compétences professionnelles acquises et permettre l'insertion professionnelle en cas d'échec ou d'abandon en terminale professionnelle.

La validation de cette certification intermédiaire ne conditionne pas pour autant le passage en terminale professionnelle ni l'obtention du BAC PRO.

D'autre part, les titulaires d'un CAP peuvent intégrer le cursus BAC PRO. De même, une autre passerelle permet aux jeunes issus d'une 1e professionnelle de rejoindre une 1e technologique, après examen de leur dossier par l'inspecteur d'académie.

La terminale professionnelle

La terminale professionnelle est sanctionnée par l'examen du BAC PRO. Ce dernier comporte sept épreuves obligatoires et une épreuve facultative au choix. Une épreuve de rattrapage, dite « épreuve de contrôle », est prévue en cas d'échec à l'examen initial.